Présentation de la revue

« L’Alouette », la revue des Foyers de Charité, a pris son envol en décembre 1964, à l’initiative de professeurs et d’élèves de l’Ecole de Filles à Châteauneuf. Elle s’adressait, à l’origine, aux anciennes élèves, aux parents et aux retraitants, en donnant des nouvelles de la vie au Foyer, des premières fondations et des enseignements substantiels pour nourrir les lecteurs.

Pourquoi ce nom ?

« Entendez-vous tout là-haut cette petite âme qui chante ? C’est l’alouette, alléluia ! La voyez-vous, les ailes étendues, la petite croix véhémente. » Violaine à Pierre de Craon – Prologue de « l’Annonce faite à Marie » de Paul Claudel

Dès le premier numéro de la revue, une élève de Terminale, saisie par le texte de Claudel, expliquait le choix de « l’Alouette » pour désigner cette publication qui se veut messagère et trait d’union :

"L’alouette, pour nous, c’est le vent de la plaine. C’est le grand peuplier, la petite maison, un cri d’oiseau blotti dans le creux du sillon et le chemin de croix de la « grande semaine ». L’alouette, pour nous, c’est Violaine et l’Annonce, Le Père offrant le Pain, le monde déchiré, et le cri de Mara, l’enfant ressuscité, l’alléluia pascal, Espérance du monde"

Actuellement, la Revue s’envole aux quatre coins du monde où se trouvent des Foyers de Charité. Elle maintient ainsi l’unité entre le Foyer de Charité de Châteauneuf de Galaure et les Foyers, les anciennes et anciens élèves, les parents, les amis et les retraitants.

La Revue paraît 5 fois par an.

Vous y trouverez :

  • Une actualité
  • Des enseignements qui prolongent les retraites
  • Un dossier sur un thème choisi
  • Des témoignages d’évangélisation
  • Des nouvelles des Foyers du monde