Historique

Le 10 février 1936, le Père Finet apporte le tableau de Marie Médiatrice, demandé par Marthe pour la petite école, fondée en 1934,par le père Faure, curé ,dans la paroisse de Chateauneuf de Galaure : rencontre au cours de laquelle Marthe demande au Père Finet de l’aider à réaliser le projet d’une Œuvre de formation pour les laïcs. En sortant de la Plaine, le Père Finet dira : « Quelle aventure » !

A partir de septembre 1936, les retraites commencent dans les locaux de l’Ecole de Filles, ouverte depuis 1934

1940 - "malgré les difficultés de l’heure…" sur la demande de Marthe, le Père Finet commence la construction du Grand Foyer.
Mgr Pic, Evêque de Valence, vient souvent voir où en sont les travaux. Il dit au Père : "Pour le moment, contentez-vous de ma bénédiction".
25 mars 1947 – Installation de la statue de Notre-Dame du Foyer devant l’entrée.

Lundi de Pentecôte 17 mai 1948 – Inauguration du Grand Foyer. Mgr Pic bénit les locaux 

Le père qui habitait à l’école vient s’installer au Grand Foyer. C’est le début des retraites au Grand Foyer.

Du 13 au 18 septembre 1948 : première retraite sacerdotale prêchée à 72 prêtres.

1955-1956 – Luc Barbier peint la fresque de la chapelle qui subira plusieurs modifications.

10 et 11 février 1961 – Fête des 25 ans du Foyer de Charité. Le Cardinal Gerlier, Archevêque de Lyon, préside la cérémonie, entouré de 8 évêques, 32 prêtres amis et 14 pères de Foyer.

1961 - Fondation du premier Foyer en Afrique à Aledjo.

Le nombre des retraitants augmente. Il faut déménager la salle de conférence du premier étage au rez-de-chaussée où l’on descend les chaises à la chaîne. On agrandit alors la capacité de la salle à manger du premier étage en utilisant la salle de conférence et la bibliothèque. 

7 février 1972 – Le Foyer de Châteauneuf est reconnu "Fondation d’utilité publique".

Sept 1972 – Agrandissements du Grand Foyer.

Samedi Saint 1973 – inauguration de la grande salle à manger actuelle.

13 Juin 1973 – 50 ans de sacerdoce du Père FINET sous la présidence du Cardinal Thiandoum, archevêque de Dakar, avec cérémonie dans le gymnase de l’école sans vitres

1973 : c’est aussi l’année où 53 pères et membres des Foyers des 4 continents ont fait leur engagement.

Nov. 1975 – l’Assemblée des Foyers a lieu à Rome. Le P. Bondallaz a obtenu une pierre de la Porte Sainte qui est maintenant scellée à l’entrée du Sanctuaire, à côté du texte sur les Foyers.

10 février 1976 : 40 ans de l’Oeuvre, nous partons tous à Ars.

La chapelle du Foyer est devenue trop petite. Pendant des années, pour la nuit d’adoration, les gens sont assis dans les escaliers et sur tous les paliers jusqu’au 4ème… Toute la maison est sonorisée.

Oct. 1976 – Début du chantier du sanctuaire. Il faut commencer par une paroi moulée pour protéger la future construction de la pression de la colline. Il faut ensuite enfoncer dans la combe 98 piliers, certains jusqu’à 38 mètres de profondeur, pour asseoir solidement ce grand bâtiment. C’est un vaste et fabuleux chantier qui sera mené rondement en deux ans trois quart.

8 juin 1977 : Le père Finet bénit la première pierre.

24 juin 1979 – Inauguration et bénédiction du Sanctuaire par Mgr Marchand, Évêque de Valence.

6 février 1981 – Décès de Marthe. Des centaines de personnes défilent à la Plaine pour une dernière visite à Marthe revêtue d’une aube blanche de profession de foi.

Le Père Finet a rendu visite à Marthe pour la première fois le 10 février 1936; De la Plaine, elle est descendue à la chapelle du Foyer le 10 février 1981.

Le 12 février 1981 – messe d’A-Dieu à Marthe : 5 évêques et 200 prêtres concélèbrent – de 7 à 8000 personnes à la messe au Sanctuaire et sur l’esplanade. Marthe est inhumée à St Bonnet dans la tombe de ses parents.

7 octobre 1986 – Rencontre du Père avec le Pape Jean Paul II à Annecy, en présence de Mgr Marchand.

1988 – Le P. Ravanel est nommé coadjuteur du Père, auquel il succèdera en 1990, tout en restant père du Foyer de La Flatière. .

14 avril 1990 – Mort du Père Finet, le Samedi Saint, "le jour où toute l’espérance de l’Eglise s’était réfugiée dans le cœur de la Ste Vierge", ainsi que l’écrira Jean Vanier. Le Cardinal Lustiger envoie ce beau message : "qu’il soit donné à chacun de recevoir comme une grâce la vie donnée d’un vrai disciple du Christ".

Novembre 1993 – Bénédiction par le Père Ravanel du chantier qui s’ouvre, pour la construction de 60 nouvelles chambres, pour les retraitants. Ce seront "les Galets".

Lundi de Pentecôte 1996 – le dossier diocésain pour la béatification de Marthe est transféré à la Congrégation pour les causes des saints à Rome

Janvier 2000 – Départ à Rome avec les pères et membres de tous les Foyers venus pour l’Assemblée Générale.

Le Cardinal Stafford remet au P. Ravanel le document de reconnaissance définitive de nos statuts, daté du 8 décembre 1999.

21 janvier 2000 – Le père Michon devient le Père du Foyer-Centre et responsable de l’ensemble des Foyers de Charité dans le monde.

13 mars 2002 - Célébration du Centenaire de la naissance de Marthe, présidée par Mgr Lagleize, Évêque de Valence .

En 2002 – Mise aux normes des chambres du Grand Foyer. Tout l’accueil du Grand Foyer est en travaux. La statue de Notre Dame du Foyer est déménagée le 2 février 2002.

En mai 2003, "cette bonne personne", comme l’appellent les ouvriers du chantier, retrouve sa place devant le Foyer.

2002-2003 – Construction des "Amandiers".

Les 6 et 7 Juin 2003 – Colloque sur Marthe

6 mai 2010 – La "positio" de Marthe est signée à Rome.

En Janvier 2011 - Le P. Michon invite tous les pères de Foyers à un temps important de réflexion, de travail et d’échanges, auxquels se sont joints, durant une semaine, des prêtres amis.

6 février 2011 - 30ème anniversaire de la mort de Marthe Robin. La messe d’action de grâce est présidé par Mgr Ventura, Nonce apostolique en France.

10 février 2011 - 75ème anniversaire de la rencontre du Père Finet et de Marthe Robin.

Dimanche 11 septembre 2011 - 75ème anniversaire de la retraite prêchée par le Père Finet (7-13 septembre 1936). Journée d’action de grâce avec les retraitants, les amis et les anciens élèves. La messe sera présidée par le Cardinal Barbarin, archevêque de Lyon.